David Tomas : Proposé aux enchères (Volet 1)

Volet 1 : du 7 septembre au 26 octobre 2013

Vernissage : le samedi 7 septembre à 15 h

L’exposition Proposé aux enchères, en deux volets, aborde les caractéristiques de l’encan d’art contemporain à travers les catalogues d’encan. L’exposition explore également la nécessité des artistes à maintenant considérer l’encan comme point de référence majeur dans le développement de leurs pratiques.

Si la collection d’Artexte comprend un large éventail de sources d’information, constituées essentiellement de catalogues, de livres d’artistes, d’œuvres sur papier et de documents de presse, elle compte toutefois peu de catalogues de vente aux enchères ou de sources témoignant de l’importance des ventes aux enchères et du marché de l’art dans la production de connaissances liées à l’art contemporain. Et c’est justement cette lacune qui a incité Artexte à collaborer avec David Tomas dans un élan de réflexion et d’autocritique sur notre collection actuelle. En quoi cette lacune est-elle révélatrice des relations et des tensions ambiguës existant entre les personnes qui produisent et recueillent les connaissances liées à l’art et celles qui les commercialisent et les vendent? Ce projet, qui s’inscrit dans la volonté d’Artexte de fournir des renseignements fiables sur l’art contemporain, se donne pour cadre cette omission — la vente aux enchères et le marché — pour considérer ces actions distinctes, quoique similaires, de collecte d’information et de collection d’objets d’art.

David Tomas est titulaire d’un doctorat en Anthropologie de l’Université McGill, d’une maîtrise ès sciences en Histoire et sociopolitique des sciences de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en Multimédias de l’Université Concordia, à Montréal. Il a présenté ses œuvres à la Badischer Kunstverein de Karlsruhe, au Mass MOCA, à la Vancouver Art Gallery, au ZKM de Karlsruhe, au Conde Duque Medialab de Madrid, au V2/TENT de Rotterdam, au Ludwig Museum de Budapest, au Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa, au Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig de Vienne, à la Vereinigung Bildender Künstler ʺWiener Secessionʺ de Vienne, au California Institute of the Arts, en Californie, à l’Université d’État de San Francisco, en Californie, à la Jordan National Gallery of Fine Arts d’Amman, à l’ELAC de Lyon, à Aorta, à Amsterdam, au MoMA PS1 de NewYork, à la Walter Phillips Gallery de Banff et au Musée d’art contemporain de Montréal. David Tomas est l’auteur de Vertov, Snow, Farocki: Machine Vision and the Posthuman (2013), deBeyond the Image Machine: A History of Visual Technologies (2004), de A Blinding Flash of Light: Photography Between Disciplines and Media (2004) et de Transcultural Space and Transcultural Beings(1996). Il a reçu le titre de Mellon Fellow in Contemporary Arts Criticism du California Institute of the Arts (1994-1995), a été chercheur invité au Goldsmiths College, University of London (1997) et a obtenu la bourse Claudia De Hueck en art et science du Musée des beaux-arts du Canada (2001-2002). Il enseigne à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal.