Photo : « I asked the students in my French class to read a text by René Lévesque. » Adam Kinner, 2017.

AU-DEHORS | Performer le souverain et l’étranger à la frontière du Québec

17 janvier - 10 mars 2018

Vernissage : mercredi, 17 janvier de 18 h à 20 h

 

L’exposition à venir à Artexte expérimente avec la notion paradoxale d’« extérieur ». À la fois fuite et récupération inévitable, imaginaire impossible et seule option d’un futur, la notion d’extérieur anime et distingue les pratiques artistiques, culturelles et politiques. Qu’est-ce qui est en jeu à travers cette délimitation entre intérieur et extérieur, ce monde et les autres ? Nous voulons partir, mais comment, et vers où ?

En partant de l’idée que l’extérieur est une performance, cette exposition rassemble des traces d’actions qui repensent le départ, et qui performent l’extériorité dans toute sa gloire circonscrite et impossible. Provenant de l’improvisation jazz, le terme outness, ici traduit par le concept d’extériorité, s’interprète directement comme un départ temporaire (de l’harmonie, du rythme, de la mélodie) qui produit une démarcation qu’il échappe et nie simultanément. À travers les frontières des nations, des institutions, des collections, des disciplines, des carrières et de la vie, l’extériorité (outness), se présente ici comme une multitude de pratiques qui aident à redessiner nos limites et à repenser nos périmètres.