Résidence de recherche – Michael Davidge

Une résidence de recherche sur le travail de Jayce Salloum comme média alternatif.


Jayce Salloum œuvre en interrogeant la nature complexe de la représentation et le pouvoir des images et de l’écrit. De plus, sa carrière croise l’histoire des centres d’artistes autogérés et des collectifs d’artistes d’une façon particulière. Salloum s’est continuellement adressé au public par des outils variés et ingénieux, incluant la performance, la photographie, l’installation, la carte postale, le pochoir, l’art postal, le livre, des projets de magazine et la vidéo. Considérant le travail de Salloum comme une forme de média alternatif, le chercheur Michael Davidge s’intéresse particulièrement aux activités d’édition de celui-ci, soit la création de livres d’artiste et de magazines, qui offrent un point de vue unique dans l’interprétation et la mise en lumière de l’histoire des centres d’artiste autogérés et des publications d’artistes. Un des buts de cette résidence est de mettre en évidence la manière avec laquelle le travail de Salloum propose une alternative à la représentation que font les médias populaires de la guerre, de l’État-nation, et de la nature des conflits, en soulignant du même coup l’importance des centres d’artistes autogérés comme plateformes de diffusion des idées alternatives.

 

Michael Davidge est un artiste, auteur et commissaire indépendant qui vit et œuvre à Ottawa, Ontario. ­Il détient une maîtrise en littérature anglaise de l’Université Concordia à Montréal et une maîtrise en Arts visuels de la Western University à London, Ontario. La citation est une activité qui lie ses diverses pratiques, de nature intertextuelle et interdisciplinaire. Il a été l’éditeur et fondateur de la publication d’art et culture Syphon, produite par le centre d’artistes autogéré Modern Fuel à Kingston, Ontario, et qui agit comme témoignage et communiqué des communautés artistiques régionales. Ses écrits sur l’art et la culture ont entre autres été publiés dans Border Crossings, BlackFlash et C Magazine. Il est actuellement coordonnateur à Saw Video pour le projet Cultural Engineering, un magazine trimestriel en ligne sur la vidéo, qui adresse l’impact des développements majeurs d’infrastructures artistiques à Ottawa, du point de vue des artistes locaux. Ce projet va culminer lors d’une exposition à l’automne 2017.