Larin, Eli. Documents promotionnels, Ethnocultural Art Histories Research (EAHR).

Cinq années d’EAHR

Une table ronde sur la résidence de recherche [email protected]

27 avril, 2017 de 18h à 20 h

Ethnocultural Art Histories Research (EAHR) regroupe une communauté de chercheur-e-s pilotée par les étudiant-e-s du Département d’histoire de l’art de l’Université Concordia (Montréal, QC). Depuis l’été 2011, EAHR facilite les opportunités d’échange et de création dans l’étude et l’engagement avec des problématiques de représentation ethnique et culturelle dans les arts visuels au Canada. Le groupe de recherche est ouvert aux étudiants et membres de la faculté impliqué-e-s ou intéressé-e-s à ces questions de représentation culturelle et à la recherche en histoires de l’art ethnoculturelles à travers plusieurs disciplines. Nos activités incluent des symposiums, des projets de commissariat, groupes de discussion et visites d’exposition. EAHR se distingue par ses membres et ses comités exécutifs, composés d’étudiants de premier et second cycle, de diplômés de l’université de Concordia, ainsi que des membres de la communauté.

La résidence de recherche [email protected] fait partie du programme de résidence de recherche d’Artexte, où une équipe de huit membres d‘EAHR fut invitée à travailler avec l’équipe d’Artexte de janvier 2017 à avril 2017. Au terme de ce projet de recherche-création, un événement public permet de présenter les résultats. Si la dernière résidence d’EAHR à Artexte en 2015 portait sur des artistes noirs canadiens et asiatiques canadiens, cette année est dédiée à l’investigation de l’histoire d’EAHR, retracée à travers ses événements, conférences, expositions collectives et publications. Dans la première phase du projet, une archive des documents produits par le groupe fut collectée et organisée par l’équipe, en plus de la création d’outils de recherche destinés au public et d’une documentation interne supportant des efforts futurs d’archivage. Issue d’une sélection soignée, une ligne du temps des événements et publications produites par EAHR fut créée, basée sur les résultats de nos recherches dans nos archives internes. Organisée par les participants de cette résidence, l’exposition Cinq années d’EAHR sera présentée durant l’événement public du 27 avril 2017 et inclura des documents archivés, ainsi qu’une version artisanale unique de la ligne du temps. À cette date, une table ronde aura aussi lieu,[email protected] Table ronde : Célébrer 5 années de recherche en histoires de l’art ethnoculturelles, pilotées par des étudiant-e-s, avec des membres actuels et passés d’EAHR, invité-e-s à partager leurs expériences sur la recherche et les différentes façons dont les événements d’EAHR ont eu un impact positif sur la qualité de vie académique et dans la communauté. Cet événement public est une célébration des accomplissements et projets courants d’EAHR, en plus d’être une réflexion sur l’importance de la recherche en histoires de l’art ethnoculturelles.

Cette résidence de recherche en partenariat avec Artexte fut rendue possible à travers le support généreux d’Artexte, The Gail and Stephen A. Jarislowsky Institute for Studies in Canadian Art, le département d’histoire de l’art de l’Université Concordia et du Concordia Council on Student Life (CCSL). La présentation et la publication ont été rendues possibles par l’aide de Taklif : تکلیف, une plateforme imaginative et un projet de bibliothèque ambulante dédié aux pratiques de (dés)apprentissage des communautés autochtones, noires, et racisées à travers l’art et le dialogue.