Image: Francys Chenier

Francys Chenier – Hiver 2015

Artexte accueille l’artiste, écrivain et commissaire Francys Chenier dans le cadre d’un projet ponctuel. Suite à une lecture conjointe avec l’artiste interdisciplinaire Sylvie Cotton du Corps utopique de Michel Foucault, les deux se réuniront au mois de mars afin de réaliser une rencontre performative. Il s’agira alors pour eux de faire voyager le livre suivant leur intuition et leur approche singulière du texte au travers de la multitude de publications de la collection d’Artexte et de leurs documents personnels. Suite à cette rencontre, Chenier procèdera à l’agencement des références et des parallèles trouvés lors de l’échange afin d’obtenir une carte du cheminement de pensée de Cotton  traversant l’ouvrage de Foucault. Un fascicule contenant entre autres, l’intégralité de l’entretien avec l’artiste invitée et la représentation cartographique qui l’accompagne sera réalisé par Chenier. Il souhaite ainsi créer une constellation de données à l’usage d’Artexte : un nouvel outil de recherche basé sur l’heuristique.

Artiste interdisciplinaire, Francys Chenier élabore des hypertextes physiques, des univers poétiques au moyen de différents écrits qu’il manipule, structure et coordonne tel une matière plastique. Il détient un Baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université Laval (2010), où il poursuit présentement une maîtrise interdisciplinaire en art. Il est le récipiendaire d’une bourse de soutien offerte par Première Ovation et d’une bourse des Fonds de recherche du Québec – Société et Culture. Le travail de Chenier a été présenté, entre autres, par Dare-Dare, Folie Culture, la Galerie des Arts Visuels, le Festival International du Film sur l’Art et lors d’une résidence de création au centre Est-Nord-Est.

À propos de l’artiste invitée :
Sylvie Cotton est une artiste interdisciplinaire montréalaise. Elle s’intéresse aux pratiques de la performance, de l’art action, du dessin, de l’écriture et de l’installation. Dans son travail, Cotton explore le rapport à l’autre et se sert de la performance afin d’investir divers lieux publics ou privés. Membre de plusieurs groupes de travail et de comités en arts visuels, Sylvie Cotton est également auteure et commissaire. Elle a présenté ses projets au Québec et à travers le monde.