Nuit Blanche à Artexte et au 2-22

Samedi, 1 mars, 2014

La Nuit Blanche à Montréal vous réserve plusieurs activités au 2-22. La phase 2 du projet de Thierry Marceau, J’aime Montréal et Montréal m’aime (La lumière), une œuvre d’art performatif à grand déploiement créée spécifiquement pour les passerelles du 2-22, occupera l’énorme surface vitrée du mythique coin Sainte-Catherine/Saint-Laurent. La lumière propose des déplacements en continu d’une foule dans l’espace, chorégraphie primaire, voir animale (insectes). Une belle question sur le pouvoir d’attraction de la lumière.

Dans les locaux d’Artexte, Daniel Canty présente son nouveau projet Bucky Ball, une exposition qui s’articule autour d’un roman du même nom, que l’artiste a élaboré au cours de sa résidence de recherche à Artexte à l’automne 2013. Bucky Ball est une chambre de mémoire qui s’appuie sur les nombreuses liaisons tangentielles de Canty sur le site de l’Expo 67 de l’Ile-Ste-Hélène, et tout particulièrement le dôme géodésique de Buckminster “Bucky” Fuller.

Pour la Nuit Blanche, Daniel Canty propose deux lectures de son roman Bucky Ball.

En lien avec l’exposition Bucky Ball, et offert uniquement durant la Nuit Blanche, deux documentaires sur Expo 67 produits par l’Office national du film:

Objectif : EXPO 67 (1967, William Brind, 8 min 21 s, sans dialogue)
Le Pavillon du Canada (1967, Marc Beaudet, 18 min 58 s, en français)