Image: Récital de danse, Jeanne Renaud et Françoise Sullivan, 29, 30 avril et 1er mai 1988, Musée d’art contemporain de Montréal, research image, Leisure studio, 2014.

Résidence printemps 2014 : Leisure

Dans le cadre d’une résidence de recherche chez Artexte, Susannah Wesley et Meredith Carruthers (travaillant ensemble sous le nom Leisure depuis 2004) s’intéresseront au montage et au remontage de Dualité, exécutée pour la première fois par Jeanne Renaud et Françoise Sullivan en 1948.

Dualité a depuis été interprétée et réinterprétée à de nombreuses reprises, notamment au Musée d’art contemporain de Montréal en 1988, où, sous la direction de Sullivan et Renaud, un autre duo de jeunes danseuses a repris la chorégraphie d’origine. Dans le présent projet, Carruthers et Wesley explorent la documentation de ces performances, tant celle de Renaud et Sullivan que celles d’autres danseuses, avec la perspective de les réunir et de tirer un sens nouveau de la multiplicité des gestes voyageant jusqu’à nous aujourd’hui.

L’artiste et danseuse Françoise Sullivan et la danseuse Jeanne Renaud ont participé au mouvement automatiste (Sullivan était signataire du Refus global et auteure d’un texte accompagnant le manifeste de 1948) et ont été des pionnières de la danse moderne au Québec. La chorégraphie moderne de Dualité symbolise et cristallise la nature collaborative de leurs pratiques. Interprétée par Renaud et Sullivan ou par d’autres danseuses, chaque mise en scène apporte de nouvelles pistes de compréhension, d’interprétation et d’expérimentation de l’œuvre.