Retour sur la résidence du collectif TouVA

Sylvie Tourangeau, Victoria Stanton et Anne Bérubé (collectif TouVA) commentent leur expérience de chercheures en résidence à Artexte.

Nous étions au départ trois chercheures individuelles liées par un projet commun. Pendant notre résidence, nous nous sommes muées en collectif porteur d’une intention commune. Inaugurée dans l’esprit d’une recherche savante, notre résidence est rapidement devenue l’enjeu d’une recherche performative.

Nous, qu’Artexte a désigné sous le surnom familièrement sympathique des Trois Grâces, avons entrepris notre résidence dans le dessein d’amasser de l’information (concrète autant qu’historique) en vue de rédiger un ouvrage sur le performatif. Cet objectif n’a pas changé. Mais notre résidence s’est révélée bien plus qu’une occasion de recherche dans les bases de données et les documents mis à notre disposition. Nous avons fouillé, lu, en long, en large, frénétiquement et avec ravissement. Si, à l’origine, notre intérêt visait davantage à prendre connaissance de ce qui avait été produit sur le sujet qui nous occupait, nos prétentions de recherche, toutes conceptuelles qu’elles étaient au départ, se sont rapidement transformées en un véritable chantier participatif. Nous nous sommes en quelque sorte mises à dialoguer avec le contenu de nos lectures, leur laissant trouver place dans nos propres démarches artistiques, pédagogiques et intellectuelles avec lesquelles, de plus en plus, elles entraient en résonnance. Voici d’ailleurs quelques lectures qui ont jalonnées notre parcours :

Les ouvrages « TOP 5 » au sujet du performatif 

Perform   Performance   Performance Research   On Edge  Profile- Vito Acconci

  1. Perform, Joan Jonas et Jens Hoffman, New York, Thames & Hudson, 2005.
  2. Performance : A Critical Introduction, Marvin Carlson, 2e éd, New York et Londres, Routledge, 2004.
  3. Drobnick, Jim. « Deborah Hay: A Performance Primer », Performance Research, vol. 11, nº 2, 2006, p. 43-57.
  4. On Edge : Performance at the End of the Twentieth Century, C. Carr, Hanover et Londres, University Press of New England et Wesleyan University Press,1993.
  5. « Vito Acconci », Profile, vol. 4, nº 3-4, été 1984.