Résidence de l’automne 2008 : Jen Allen

Don de René Payant

Durant le mois de septembre Artexte accueille Jen Allen dans le cadre de son programme de résidence.

En 1988, peu après la mort de René Payant, Artexte reçoit un important don de publications locales, nationales et internationales provenant de sa collection personnelle. Le projet de recherche de Jen Allen a pour premier objectif de transformer l’ensemble des livres composant ce don en réseau documentaire. L’inventaire des expositions, des artistes, des galeries et des musées renvoit aux écrits de Payant lui-même, et montre les liens entre l’activité critique de Payant et la scène artistique des années 70 et 80. La recherche permettra également de tracer le mouvement transformateur entre l’exposition et sa réception en examinant deux manières d’écrire sur les oeuvres d’art, soit celle du catalogue et celle de la critique. Enfin, le projet de recherche remet en question le statut même du catalogue d’exposition – objet singulier et multiple, possession privée et collective, outil et souvenir, histoire et héritage.

Diplômée de l’Université de Montréal et de l’Université McGill, Jennifer Allen travaille comme critique d’art contemporain à Berlin depuis 1996. Ses écrits – commentaires d’expositions et reportages – sont parus dans Artforum, Frieze, Parkett, Metropolis M, Afterall, Frog, SITE, entre autres. Ses ouvrages monographiques les plus récents portent sur Carsten Höller (Thyssen-Bornemisza Art Contemporary), Nairy Baghramian (Bidoun), Bojan Sarcevic (Frieze) et Mario Testino (Philipps de Pury). En Allemagne elle écrit régulièrement pour les revues Zitty et Monopol ainsi que pour le journal Die Sueddeutsche Zeitung.