Résidence 2002 : Nicole Gingras

Le son dans l'art contemporain canadien

Le projet de recherche de Nicole Gingras porte sur l’utilisation et le développement des pratiques audio en art au Canada, en lien avec une approche interdisciplinaire (performance, vidéo, sculpture ou environnement sonore, art web, art radiophonique). Il apparaît aujourd’hui fort pertinent d’analyser cette interrelation dans le cadre d’un développement et d’un engouement pour les utilisations du son dans les arts visuels et médiatiques. Le projet comporte un angle historique – par la consultation de documents d’archives de la collection d’Artexte – et s’ancre dans l’actualité – liée à l’effervescence des manifestations audio actuelles dans les expositions, les publications, performances, concerts et festivals. Il signale le développement et l’importance de la composante sonore dans diverses pratiques de l’art contemporain canadien et discute également de l’influence d’autres médiums sur le développement plus spécifique de l’art audio.

Nicole Gingras est bien connue du milieu des arts visuels et médiatiques au Canada pour avoir organisé d’importantes expositions itinérantes, notamment en collaboration avec le Mois de la Photo à Montréal, la Art Gallery of Windsor, le Musée de Joliette; à l’étranger avec Passage de Retz (Paris), le Centre d’art Santa Monica (Barcelone), et le Centre d’art contemporain de Basse-Normandie. À titre de commissaire invitée, elle a également proposé des programmes de films et de vidéos en collaboration avec Western Front (Vancouver), Video Pool (Winnipeg), Pandaemonium : Biennal of Moving Image (Londres), le festival de films de Oberhausen (Allemagne), et plus récemment au Festival de courts métrages de Manchester (UK) et à Mutek (Montréal).